L’Association canadienne des sages-femmes (ACSF) offre son soutien aux associations régionales de sages-femmes afin de cerner leurs propres besoins en matière de réglementation et d’en faire la promotion tout en veillant à ce qu’ils s’harmonisent aux normes de réglementation établies par la Confédération internationale des sages-femmes (ICM).

En collaboration avec les ministères régionaux de la Santé et en consultation avec l’ICM, l’ACSF appuie les associations partenaires régionales de sages-femmes en vue de recommander l’adoption d’une réglementation de la profession, de permettre l’établissement d’une assurance de qualité et de normes, et de fournir des principes, des politiques et des protocoles fondamentaux pour la profession de sage-femme; le tout, en respectant les normes fixées par l’ICM. Cette démarche est essentielle pour s’assurer que les sages-femmes peuvent exercer pleinement leurs compétences afin de prodiguer des soins optimaux aux mères et aux nouveau-nés.

En soutien, les membres de l’ACSF partagent leurs compétences techniques, encouragent la tenue de forums de réseautage et de dialogues politiques, et offrent leur appui sous forme de mentorat en prônant la réglementation de la profession de sage-femme dans les pays avec lesquels nous collaborons. Nous reconnaissons qu’une réglementation permettra d’accroître la qualité des soins de santé offerts aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants et d’améliorer leur état de santé.

La confédération internationale des sages-femmes

énonce les normes réglementaires mondiales pour promouvoir les mécanismes de réglementation qui protègent le public et garantissent l’accès aux soins offerts par les sages-femmes.