De fortes associations de sages-femmes jouent un rôle essentiel dans la promotion de la profession en prônant sa réglementation et en soutenant les sages-femmes pour qu’elles contribuent à l’amélioration de la santé des femmes et des nouveau-nés dans le monde. L’Association canadienne des sages-femmes (ACSF) travaille en partenariat avec d’autres associations nationales sur des initiatives de renforcement mutuel des capacités.

Pourquoi l’inter-association?

En partant du principe qu’une association de sages-femmes est l’organisme le plus approprié pour soutenir le renforcement des capacités d’une autre association de sages-femmes, l’ACSF intègre le thème central du renforcement des associations dans l’ensemble de ses programmes. Cette approche crée des occasions pour l’ACSF d’échanger des connaissances et de partager les bonnes pratiques à l’international, ce qui favorise :

  • l’augmentation de la reconnaissance, de la visibilité et de l’accès aux ressources pour les deux associations participantes;
  • l’amélioration de la capacité des deux associations à prendre en charge des projets sur la santé des mères et des nouveau-nés ainsi que le financement connexe;
  • l’augmentation des responsabilités des sages-femmes et de la reconnaissance de leur profession dans les deux pays.

Au moyen de ses partenariats inter-associations, l’ACSF s’engage à assurer que la voix des associations de sages-femmes des pays du sud influence significativement les programmes mondiaux pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Ces voix guident notre façon de planifier notre travail international et d’en établir les priorités ainsi que les façons dont nous assurons le lien entre l’expertise de la communauté canadienne des sages-femmes et les sages-femmes ailleurs dans le monde.