Nous sommes ravis d’annoncer que le Dr Peter Johnson a été confirmé comme conférencier principal pour le symposium sur la santé mondiale de l’ACSF.

Dre Sebalda Leshabari et le professeure Karline Wilson-Mitchell prononceront un discours d’ouverture. Le symposium aura lieu le 17 octobre.

CONFÉRENCIERS

Dr Peter Johnson, CNM, PhD, FACNM

Dr Peter Johnson travaille pour Jhpiego, une ONG internationale affiliée à l’Université Johns-Hopkins, depuis 2006. Il y a été Directeur de la communication des connaissances à l’échelle mondiale [Director of Global Learning] jusqu’en 2017.

En 2015, Peter a également rempli le rôle de Directeur des soins infirmiers et obstétricaux [Director of Nursing and Midwifery]. En août 2018, il a été promu au poste de Directeur principal des soins infirmiers et obstétricaux où il assume la responsabilité globale de l’appui stratégique de Jhpiego au développement de la main-d’œuvre infirmière et sage-femme dans les pays à moyen et faible revenu. Dans le cadre de sa fonction, il appuie plus de 1 000 sages-femmes, infirmières et infirmiers travaillant au sein de l’organisation internationale.

Titulaire d’un doctorat en psychologie de l’éducation et détenant 20 années d’expérience en enseignement supérieur, Peter travaille afin de renforcer les actions de Jhpiego en matière d’éducation partout dans le monde. Ces actions comprennent des approches innovantes visant à renforcer l’éducation, à assurer la qualité de cette dernière par des règles d’accréditation et de droit d’exercer, et à favoriser les approches axées sur les capacités, qui mènent à une capacité durable à offrir des soins de qualité. Peter travaille avec des ministères de la santé et de l’éducation afin de renforcer le cadre stratégique appuyant l’enseignement de la profession sage-femme. En tant que responsable, Dr Johnson assure la coordination avec le Conseil international des infirmières, la Confédération internationale des sages-femmes, l’Organisation mondiale de la Santé, des agences des Nations Unies et d’autres partenaires mondiaux et régionaux intéressés par le développement d’une main-d’œuvre infirmière et sage-femme hautement compétente dans les pays à moyen et à faible revenu.

Dre Sebalda Leshabari, PhD, RN/RM, BA, MPH

Internationalement reconnue, Dre Leshabari est une figure de proue dans les domaines de la pratique sage-femme, de l’enseignement de la pratique sage-femme et de la recherche à la Muhimbili University of Health and Allied Sciences (MUHAS) à Dar es-Salaam, en Tanzanie, où elle est chargée de cours senior.

Elle est également secrétaire générale pour l’Association des sages-femmes de la Tanzanie. En 2016, elle a reçu le prix Midwives4all de la Confédération internationale des sages-femmes (ICM). Ce prix de reconnaissance est donné à une personne exceptionnelle exerçant le métier de sage-femme qui s’est démarquée, par ses accomplissements, en tant qu’actrice du changement dans la profession, à travers l’éducation, la prestation de services, la régulation, la recherche, le développement du milieu associatif sage-femme et/ou la promotion et la défense des droits dans son pays.

En tant qu’actrice du changement, Dre Leshabari a été le fer de lance de l’intégration, à l’échelle nationale, des compétences définies par l’ICM au champ d’exercice des soins sage-femme en Tanzanie, y compris Zanzibar. Elle œuvre encore aujourd’hui au rayonnement de ces compétences partout au pays. Elle a dirigé plusieurs projets visant à la formation de sages-femmes non supervisées en milieu rural pour leur permettre d’offrir des soins de qualité. L’apprentissage de la pratique sage-femme tout au long de la vie lui tient à cœur et elle encourage les sages-femmes à grandir à travers des études supérieures. C’est elle qui proposa et développa le programme de maitrise en sciences sage-femme à la MUHAS, un programme très fréquenté depuis son implantation en 2014. Enfin, Dre Leshabari a travaillé en tant que chercheuse principale pour plusieurs recherches et projets.

Dre Karline Wilson-Mitchell, PhD, DrNP, CNM, RN, RM

Dre Karline Wilson‑Mitchell (Ph. D. sciences infirmières, CNM, infirmière et sage-femme autorisée) pratique en tant que sage-femme aux États-Unis et au Canada depuis 1992, en Floride, en Caroline du Nord, en Géorgie, en Ontario et dans le nord du Québec (Nunavik).

Elle enseigne au programme de pratique sage-femme de l’Université de Ryerson depuis 2008. Elle est également membre du conseil d’administration et du comité d’agrément de l’Association canadienne des éducatrices et éducateurs en pratique sage-femme (Canadian Association of Midwifery Educators). Dre Karline Wilson‑Mitchell est de plus membre du Collège américain des infirmières-sages-femmes (American College of Nurse-Midwives), active dans la division de la santé mondiale et au comité des sages-femmes de couleur. Ses études doctorales étaient fortement axées sur l’enseignement de la pratique sage-femme. Son projet de recherche phare a eu pour sujet les perceptions des sages-femmes jamaïcaines des obstacles à la prestation de soins de maternité respectueux.

L’engagement de Karline pour la défense des familles vulnérables l’a menée dans la recherche sur la santé mondiale et les politiques en matière de santé. Elle a participé au programme de jumelage de la Confédération internationale des sages-femmes (ICM) avec des sages-femmes tanzaniennes et zambiennes. Elle a également été bénévole en Jamaïque, en Tanzanie et au Burundi. En tant que consultante de l’ACSF, elle a collaboré avec l’Association des sages-femmes de la Tanzanie dans le cadre d’un partenariat de partage de connaissances. Le partenariat a abouti à la production d’un ensemble de formations et de manuels d’accompagnement pour les personnes formatrices et participantes afin d’offrir des notions sur les soins de maternité respectueux à plus de 170 sages‑femmes dans les zones du Lac et de l’Ouest en Tanzanie. Elle travaille actuellement avec les sages-femmes sud-soudanaises afin d’élaborer un manuel d’enseignement pour la mise en œuvre de leur nouveau programme de formation de 3 ans, et afin de renforcer les associations.

Voici certaines de ses recherches qui ont été publiées :

§ Wilson-Mitchell, K., Robinson, J., Sharpe, M. (2018). Teaching Respectful Maternity Care using an Intellectual Partnership Model in Tanzania, J of Midwifery, 60:26-29.

§ Wilson-Mitchell, K., Marowitz, A. Lori, J. (2018). Midwives’ Perceptions of Barriers to Respectful Maternity Care for Adolescents Mothers in Jamaica: A Qualitative Study. International J. of Childbirth 8 (1).

§ Wilson-Mitchell, K., Eustace, L, Robinson, J. Shemdoe, A, Simba, S. (2018 in press). Overview of Literature on RMC and Applications to Tanzania. J of Reproductive Health

Symposium dur la santé mondiale de l’ACSF aura lieu le 17 octobre de 9h30 à 17h à la Hotel Hilton Lac‑Leamy.

Plus d’info  >>

Inscrivez-vous >>

Pin It on Pinterest

Share This